Skip to content
Accueil » Peut-on suivre le foot dès le plus jeune age ?

Peut-on suivre le foot dès le plus jeune age ?

Le football, ce sport universellement apprécié, suscite passion et émotions chez les fans du monde entier. Entre frappes surpuissantes, buts spectaculaires et cris de joie, il n’est donc guère étonnant que les enfants soient, eux aussi, attirés par cet univers captivant. Cependant, à quel moment survient le coup d’envoi de leur passion pour ce sport emblématique ? À quel âge succombent-ils véritablement au charme mystérieux du ‟beau jeu », laissant entrevoir les futurs supporters inconditionnels qu’ils deviendront peut-être ? C’est à ces questions que va tenter de répondre ce billet.

À quel moment l’intérêt pour le football naît-il chez les enfants ?

Pour déterminer l’âge à partir duquel les enfants peuvent commencer à suivre le football, il faut prendre en considération les différentes étapes de développement auxquelles ils sont confrontés.

De 0 à 4 ans

Notez qu’au cours de leurs premières années (moins de 5 ans), les enfants passent par une phase de croissance rapide. Cette dernière est marquée par des changements significatifs observés au niveau de leurs aptitudes cognitives et émotionnelles. À cet âge, les petits sont souvent attirés par les couleurs vives et le mouvement, ce qui les qualifie déjà pour suivre le football. Les maillots colorés des équipes et les mouvements rapides des joueurs sur le rectangle vert peuvent capturer leur attention.

Lire  Filou mène l’enquête CM1-CM2

Entre 5 et 7 ans

Cependant, l’intérêt réel pour le football survient généralement à partir de 5 ans. Il s’agit d’une étape charnière où les enfants commencent progressivement à accéder à la pensée abstraite et à se passionner pour les jeux collectifs. Durant les deux années suivantes, le football les attire davantage pour son caractère ludique. Leurs regards s’attardent de plus en plus sur chaque match à la télévision. Ils se régalent des jongles, des dribbles et des courses-poursuites sur le terrain.

À partir de 8 ans

Vers 8 ans, la passion des enfants pour le sport ‟Roi » entre dans une nouvelle phase. Ils commencent à comprendre des concepts plus complexes, tels que :

  • les règles et la logique du jeu
  • les objectifs du match
  • les rôles des joueurs sur le terrain, etc.

Ils peuvent même retenir les noms des joueurs et des équipes, et suivre avec plaisir leurs premiers derbys à la télé. À mesure que leur capacité de raisonnement se renforce, ils peuvent commencer à participer activement aux discussions sur le football et à poser des questions pour mieux comprendre le jeu. Pour suivre toute l’actualité sur ce sport (résultat des rencontres, pronostics, etc.), passez sur ce site.

Quid de l’aspect émotionnel ?

À mesure qu’ils évoluent en âge, les enfants développent une plus grande sensibilité aux émotions. Ainsi, deviennent-ils plus susceptibles de ressentir de l’excitation, de l’empathie et de l’attachement envers des équipes et des joueurs favoris. Ils peuvent également commencer à expérimenter des émotions telles que la joie, la déception, la frustration ou la fierté en fonction des résultats des matchs.

Lire  Jeux de casino : classement des 5 qui vont vous donner l'impression d'être à un test de logique

Le football, au-delà d’une simple passion pour le jeu

Que ce soit devant la télévision ou dans les gradins des stades, suivre le foot est une activité qui offre aux enfants bien plus qu’un simple divertissement.

La passion pour le foot, un pré-figurateur de la personnalité des plus jeunes

Le football est une discipline qui peut aider les jeunes esprits à découvrir leurs capacités physiques et à développer leur confiance en eux. Chez certains enfants, cette passion du cuir rond reflète des dispositions naturelles surprenantes :

  • coordination hors du commun
  • agilité exceptionnelle
  • capacité à anticiper les mouvements
  • vision périphérique accrue, etc.

En tant que parent, il est essentiel de nourrir ces talents en leur offrant des occasions pour se développer. Cependant, la modération est de rigueur, car ces prédispositions physiques ne garantissent pas systématiquement un destin de futur champion. Le rôle des adultes consistera donc, avant tout, à soutenir leurs petits dans leur passion, qu’elle réponde à un simple besoin de jeu ou révèle un potentiel prometteur. Pour ce faire, ils peuvent les inscrire dans un club, favorisant ainsi des entraînements adaptés à leur âge et à leur niveau. Ils peuvent aussi leur apporter confiance et stimulation nécessaire à leur épanouissement sportif.

Les moments de match, une occasion pour éduquer les jeunes esprits

Même si les parents doivent encourager la passion naissante du foot chez leur enfant, ils doivent aussi savoir en tirer des avantages éducatifs significatifs. Dans un premier temps, ce sport initie aux valeurs fondatrices, que sont la discipline, la persévérance, le travail d’équipe et le respect des règles. En tant que parent, faites de ces valeurs une priorité en soulignant l’importance du fair-play et en faisant comprendre à votre enfant qu’elles importent plus que les résultats sportifs.

Lire  Plus jamais ça…

Regarder le football à la télévision offre à votre enfant un entraînement mental précieux. L’observation attentive des matchs cultive des facultés comme :

  • la concentration pour suivre le jeu pendant 90 minutes
  • la mémorisation pour retenir les noms et numéros des joueurs, les schémas tactiques, etc.
  • l’analyse pour comprendre les stratégies utilisées, les décisions des entraîneurs, etc.,
  • la remise en question pour se faire une opinion sur les performances.

Devant l’écran, votre enfant apprend à observer avec acuité, à restituer avec justesse, à argumenter avec recul. Le football devient une grande école de l’esprit, stimulant sa curiosité, aiguisant ses facultés d’abstraction. Partager des moments autour du football ou discuter des matchs et des joueurs préférés de votre petit peut aussi renforcer les liens familiaux.

Facebook
Twitter
Instagram
Telegram
FbMessenger